vendr 14
20:00

Théâtre - Démissions, un spectacle du Théâtre des Rues

vendredi 14 octobre 2016 à 20h

Théâtre - Démissions, un spectacle du Théâtre des Rues

Théâtre : Démissions

Seule en scène du Théâtre des Rues

Dans « Démissions », de quelle(s) démission(s) parle-t-on?

Celle des enseignants devant des obligations pédagogiques qu'ils contestent, mais auxquelles ils ne peuvent échapper? Celle de l'institution scolaire qui se fissure à l'instar du délabrement social, politique et économique du monde occidental? Celle de l'enseignant devant l'inanité de ses efforts pour corriger la brutalité des inégalités, des préjugés et des ignorances...?

De toutes celles-là et de leurs effets concrets sur le quotidien des enseignants et des enseignés.

Interprété par Roxane Zadvat

Mise en scène de Jean Delval

Sur le texte éponyme de Rose Hanon, publié aux Éditions du Cerisier en 2015.

DÉMISSIONS
de ROSE HANON

Rose Hanon raconte le quotidien d'une jeune enseignante, envoyée sans viatique dans une école où, actrice, elle n'aime pas la pièce que le système lui fait jouer.

Je pensais  : enseigner, c'est changer le monde.
C'était avant que je ne me découvre artiste, prestidigitateur de formation, par nécessité dompteur de lions, funambule ou clown. Ma classe a pris des allures de cirque, j'allais dire les pop-corn en moins, mais même pas  : tout y est. Le numéro est rodé, l'illusion parfaite.
Et, telle la boule à paillettes de l'équilibriste, le monde tourne et tournera demain, juste comme il doit tourner.
Pour les siècles des siècles.
Amen.

… De quelles démissions parle-t-on finalement ? Idéologiquement, celle de la représentation de l'enseignant en « chien de garde » (P. Nizan) ; concrètement celle de cette jeune enseignante, envoyée sans viatique dans une école où actrice, elle n'aime pas la pièce que le système lui fait jouer. Politiquement, celle de l'institution éducative qui a renoncé à diffuser les connaissances pour réduire les inégalités.
(Extrait de la préface de Jean-Maurice Rosier, professeur à l'Université libre de Bruxelles)

http://theatredesrues.be/demissions/

Source : message reçu le 24 juin 16h