samed 09
15:00

Rencontre avec Daniel Mermet

samedi 9 janvier 2016 à 15h

Rencontre avec Daniel Mermet

Rencontre avec Daniel Mermet : "Censure des médias et liberté d'expression - Quels enjeux, quelles alternatives ?"

Rencontre avec Daniel Mermet : "Censure des médias et liberté d'expression - Quels enjeux, quelles alternatives ?"

samedi 9 janvier 2016 /

15h au Pianofabriek

Dans le cadre de la défense de la liberté de la presse et de la liberté d'expression, ZIN TV et ATTAC Bxl 2 vous invitent à une rencontre-débat avec Darniel Mermet sur ces thématiques qui lui tiennent à cœur.

Stands, livres, DVD, cocktails, etc.

Réservation conseillée : envoyez un mail à workshexop@zintv.org avec comme sujet "Réservation censure média", ainsi que vos coordonnées.

Le 26 juin 2014, l'émission emblématique de Daniel Mermet, « Là-bas si j'y suis », est supprimée des ondes par France Inter car, malgré 25 années d'existence, sa ligne éditoriale critique et engagée dérange de plus en plus.

C'est que Daniel et son équipe se sont toujours démenés pour frapper là où ça fait mal et traiter de sujets de société qui contrarient l'establishment : des mouvements sociaux aux lobbies, en passant par les menaces sur les services publics, l'altermondialisme ou encore le micro-crédit, l'écologie ou les OGM, tout est couvert par l'émission.

Cette détermination à toujours viser juste a fait de l'émission un monument de la radio publique, réputé pour ses reportages au long cours, son regard critique sur l'actualité, son ton incisif, ses Cafés Repaires et son soucis de toujours laisser la parole - disons même le droit d'expression - à ses auditeurs.

Malgré les nombreux procès et attaques dont elle a fait l'objet tout au long de son existence, l'émission avait réussi à maintenir un espace de liberté médiatique qui touchait près d'un demi-million d'auditeurs quotidiennement. C'est pourtant cette liberté d'expression si chère à l'émission qui finira par lui coûter la vie. Daniel finira par le dire : en France, vous pouvez être populaire à condition de ne pas être dissident.

Cela ne l'a pas empêché de monter un site internet - la-bas.org - reprenant les ingrédients qui ont fait le succès de l'émission.

Il nous montre ainsi que, malgré un parcours semé d'embûches, un autre journalisme est possible. Un journalisme indépendant, rigoureux, populaire, inventif, joyeux, engagé, modeste et génial.

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir