jeudi 17
03:33

Rencontre avec l'équipe de tournage 'Les hommes d'Argile' & Mourad Boucif

jeudi 17 décembre 2015 (heure non définie)

Rencontre avec l'équipe de tournage 'Les hommes d'Argile' & Mourad Boucif

Rencontre avec l'équipe de tournage 'Les hommes d'Argile' & Mourad Boucif

jeudi 17 décembre 2015 19h

Pianofabriek. Rue du Fort 35 - 1060 Bruxelles

Rencontre avec l'équipe de tournage 'Les hommes d'Argile' & Mourad Boucif

19h Pianofabriek
Salle de projection
Rue du Fort 35
1060 Bruxelles

Nous avons le plaisir de vous inviter à rencontrer une partie de l'équipe de tournage du film 'Les hommes d'Argile' ainsi que son réalisateur Mourad Boucif.
Avec ses films précédents (Kamel, Au-delà de Gibraltar, La couleur du sacrifice), Mourad Boucif à su construire un univers sensible, poétique et politiquement pertinent. Loin des sirènes alléchantes d'Hollywood, le réalisateur pratique une dimension volontariste et participative dans ses films : "Quand vous avez une foi importante que vous partagez avec un groupe, vous finissez toujours par y arriver, peut-être avec des maladresses techniques, cinématographiques, etc. Chose, que je ne renie pas aujourd'hui, mais pour moi ce n'est pas l'essentiel, l'important c'est qu'il y ait un message fort et puissant qui touche les gens. Les "gros moyens" sont des éléments qui peuvent perdre un projet, pas "la sueur" et "les tripes". De plus avec le temps et l'expérience, on finit par apprendre sur le terrain".

C'est dans son nouveau film que Mourad Boucif affirme plus que jamais sa force poétique et son engagement envers les oubliés de l'histoire. Avec "Les hommes d'Argile", il nous permet littéralement d'être transporté durant un laps de temps avec ces jeunes kidnappés que les colonies a sacrifié au nom la libération de l'Europe. Le film est le manuel scolaire dont nous avions besoin pour récupérer la mémoire historique de nos peuples et Mourad utilise le meilleur instrument pour cela : la poésie
Si loin des formats d'Hollywood et du parcours fléché de l'industrie de l'auteur en Belgique, Mourad affirme aussi sa liberté créative en inventant des nouvelles conditions de production. Tel Orson Welles avec son film Othello (tourné en Italie et au Maroc de 1948 à 1951), Mourad tient tête durant 10 ans, interrompant le tournage, pour aller rassembler des fonds, puis tournant dans différents pays (Maroc, France et Belgique)... Avoir moins de moyens veut sans doute dire : plus de liberté

Ronnie Ramirez

Synopsis du film
Le Jeune Sulayman vit au Maroc dans « la roche d'argile », en parfaite harmonie avec la faune, la flore. Orphelin, il a été élevé par un vieil ermite que l'on surnomme l'homme « aux veines turbulentes ». Sulayman fait la rencontre de Kadija, la fille du Caid, le chef d'une immense région. Ce dernier, assoiffé de pouvoir, accepte mal le mariage de sa fille avec un berger.
Au moment où éclate la Deuxième Guerre mondiale, le jeune berger est enrolé de force dans l'armée française. Il se retrouve à sillonner ces terres inconnues pour lui , aussi intrigantes que dangereuses. Plongé dans les atrocités de la guerre, il décide de chercher à tout prix une forme d'humanité dans la destinée de ce contingent de soldats marocains embarqués malgré eux dans un conflit qui, ne les concernait guère...

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir