samed 05
10:00

Projection Table Ronde - Journée internationale de la femme - CitaDelle

samedi 5 mars 2011 à 10h

Projection Table Ronde - Journée internationale de la femme - CitaDelle

Journée internationale de la femme au Piano Fabriek

Le moment tant attendu de l'année pour notre groupe féminin du Pianofabriek, CitaDelle, s'approche. Soyez toutes et tous la bienvenue à la fête de la journée internationale de la femme qui aura lieu au Pianofabriek le 5 mars.

Au menu cette fois-ci des mets nourrissant l'esprit et le corps. Notre programme commence à 10 :00 avec un débat en matinée. Avec nos partenaires associatifs, nous organisons des ateliers préparatifs à la fête le mois de février : Ils comportent cuisine, musique, chants, théâtre, récits, contes et poèmes et un documentaire. Venez donc nombreux le 5 mars pour partagez avec nous le fruit de cette dynamique et célébrer l'engagement des femmes et la créativité de l'expression féminine.

+0. Arenberg

10 :00 - 10 :30 Film : 'Mme Wambo'

Le film 'Mme Wambo contre-attaque' montre des situations où des femmes migrantes universitaires sont confrontées à la discrimination à l'embauche et à l'emploi. La première scène se passe à l'école : La fille de Mme Wambo a une difficulté en maths au début de l'année ; selon la directrice c'est un échec qui justifie la réorientation de la fille vers l'enseignement professionnel… mais Mme Wambo qui est gynécologue de formation, compte bien éviter à sa fille la discrimination dont souffrent beaucoup d'élèves en silence.

10 :45 - 12 :00 Table Ronde

Six femmes, jeunes et moins jeunes, appartenant à l'immigration nouvelle plurielle, discutent de leurs expériences individuelles, dans le domaine de leur choix : privé/ professionnel ou les deux. Ainsi, un espace s'ouvre où elles dévoilent leurs parcours étonnants et leurs implications sociales, inter-culturelles et professionnelles. Cette rencontre est aussi une occasion pour échanger les défis quotidiens des femmes actives face aux obstacles qui occultent leurs richesses et leurs potentielles.

-1. Zabriski Point

Restaurant

12 :00 - 15 :00 Cuisines brésilienne, marocaine, et sénégalaise

Ce mystérieux processus de transformations qu'est la cuisine nous fascine. Dans un contexte interculturel, ce processus est encore plus riche : nous voyageons toutes ou presque toutes parmi des traditions culinaires différentes à notre façon et à notre rythme : c'est ainsi qu'on joint notre goût initial pour nos saveurs premières, celles de notre pays, notre mère, et notre grand-mère à d'autres saveurs qui sont aussi riches, et on leur permet de s'influencer... . Le plat qui vous sera servi sera donc un plat international, mélangeant la cuisine brésilienne, marocaine, et sénégalaise. Chacune des femmes qui le prépare le fait avec amour , comme don de soi...
_ Podium

13 :30 - 13:45 Chant et poème arabe

Le vent de liberté et de démocratie souffle sur le monde arabe, et les femmes de CitaDelle l'accueillent avec fierté. Avec leurs voix douces et déterminées, elles célèbrent ainsi la vie en faisant appel à la mémoire d'un jeune poète Tunisien, Abou Lkacem el Chabi. Cette passion pour la vie est mêlée à la mémoire des résistances pacifiques arabes des décennies passées que les pouvoirs en place avaient violement réprimées.

13 :45 - 14 :00 Chant en Néerlandais

Un petit groupe de femmes du cours de Néerlandais (CitaDelle) et leur professeure présentent une chanson sur la liberté de choix dont la femme qui travaille à la maison est capable.

14 : 05 - 14 :20 Poésie : Lira Campoamor

Poète et romancière cubaine, Lira est aussi une femme forte qui - depuis son enfance à Mantua, une petite ville de la province de Pinar del Rio, à Cuba - a compris le pouvoir libérateur des livres et de l'écriture. Ecrivaine prolifique, elle n'a cependant pas pu publier pour des raisons politiques à Cuba. Hormis l'écriture, ses passions sont le théâtre de marionnettes et le dessin artistique. Elle lira trois poésies de son livre Arrête ta peur, ô citoyen :
En exile
Il paraît
Arrête ta méfiance, ô citoyen

14 :20 - 14 :40 Conte : Ria Carbonez Conteuse Belgo-Congolaise RDC. Elle racontera Les feuilles sèches ; adaptation de Ria Carbonez d'un conte d'Henri. Elle explique le pouvoir magique des contes en ces termes : « En faisant le tour des mots, on peut également tenter de faire le tour des maux qui nous hantent et que l'on préfère parfois ignorer. Les contes savent les dénicher, leur chuchoter des solutions sans leur faire peur, sans les heurter…le tour est un cercle, le cercle est infini, l'imagination peut l'être aussi…. » Elle ajoute que ses contes sont universels même lorsqu'ils prennent une couleur locale.

15 :00 - 15 :40 L'Uyara : Chorale brésilienne

Un groupe de chanteuses et de musiciens amateurs provenant de diverses contrées du Brésil ont sélectionné un répertoire célébrant la femme dans son identité locale plurielle. La chorale brésilienne fait aussi hommage à d'autres cultures et langues en chantant des chansons et berceuses africaines, arabes et russe. Les chanteuses découvrent ainsi des émotions et des sensibilités transnationales qui leur font ouvrir de nouveaux espaces esthétiques de liberté. Elles invitent donc le public à partager cette expérience artistique enrichie.

15 :50 - 16 :00 Chant russe : Sésiliya Kalisa

La jeune cantatrice métisse (russe- rouandaise) est arrivée en Belgique à l'âge de 17 ans où elle vit actuellement. Au Conservatoire de Mons où elle a étudié le chant, elle s'est découverte une réelle passion pour la musique classique, et s'est spécialise principalement dans la musique russe dont elle connaît et maîtrise les secrets d'interprétation et de style. Aujourd'hui la soprano lyrique élargit ses connaissances musicales à travers d'autres styles musicaux classiques. Sésiliya participe à cet évènement féminin avec trois mélodies traditionelles russes : 1.Jeune Kozak ; 2. Le soir ; 3. Katucha

16 :00 - 17 :00 Les femmes de Tanger La musique/chanson marocaine est multiple. En général, on peut distinguer le pôle arabe du pôle amazigh. Mais cette division est elle-même schématique, vue l'énorme variété dans chacune d'elles. Les variations sont déterminées par la région, l'histoire d'un genre, le style/tradition musical(e). Dans le cas de la chanson arabe, la distinction se fait aussi entre la chanson marocaine classique et la chanson populaire 'chaâbi' d'une part, et entre ces deux variantes et la musqiue/chant importée du Moyen Orient d'autre part. Actuellement il y a quelques fois des groupes constitués uniquement de femmes comme c'est le cas du groupe, Les femmes de Tanger. Elles présentent un répertoire du nord auquel se mêlent aussi d'autres styles et traditions arabes de l'intérieur du pays.

Partenariat : Brusselki, Immigrarte, Al Manar, CitaDelle, Casa di mensa (La cuisine de suzy)

Sur le site du Piano Fabriek


Source : http://www.amazone.be/spip.php?article881

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir