vendr 14
19:00

Rencontre Décolonisation Grille de lecture décoloniale du pouvoir :

vendredi 14 mars 2014 à 19h

Rencontre Décolonisation Grille de lecture décoloniale du pouvoir :

Décolonisation - Grille de lecture décoloniale du pouvoir : Rencontre avec Ramon Grosfoguel

vendredi 14 mars 2014 19:00

lieu : Pianofabriek
adresse : 35 rue du Fort, Saint-Gilles
0487 733 029 Mots-clés réflexion / analyse

Décolonisation - Grille de lecture décoloniale du pouvoir : Rencontre avec Ramon Grosfoguel, Professeur de "Ethnic Studies" à L"Université de Californie à Berkeley.

Malgré la décolonisation formelle, une colonialité globale perdure sous des formes multiples et imbriquées : les dominations fondées sur le genre, la race, les pratiques sexuelles, la langue, la spiritualité, etc. La décolonisation du monde appelle une politique nouvelle, qui, au-delà des affirmations identitaires (cultural studies) et des relations de travail (marxisme), donne toute leur place aux savoirs situés, ouvre une géopolitique de la connaissance. Il s'agit moins alors de prendre le pouvoir que d'inventer des institutions collectives, locales et globales.

Bruxelles PanthèreS se veut être un espace de réflexion autonome de tous ceux qui veulent s'engager dans le combat contre les inégalités raciales qui cantonnent les immigrés et leurs enfants à un statut analogue à celui des indigènes dans les anciennes colonies : marginalisation politique, stigmatisation de nos cultures et religions (notamment dans les médias), brutalités policières au faciès, sexisme, discriminations à l'emploi, au logement, à l'école, répression de l'immigration et des habitants des quartiers populaire de Bruxelles, etc. Plus généralement, nous luttons contre toutes les formes de domination impériale, coloniale et sioniste qui fondent la suprématie blanche à l'échelle internationale.
Nous travaillons à construire la communauté politique de toutes celles et tous ceux qui refusent l'occultation des dominations et des oppressions inscrites dans l'histoire et les institutions étatique des pays occidentaux. Nous affirmons qu'aucun avenir n'est possible si l'on ne s'inspire pas des résistances antérieures et actuelles.
Nous devons enseigner l'histoire de manière objective afin que les nouvelles générations ne reproduisent plus les crimes du passé. Tirer les leçons du passé pour construire un avenir meilleur.
Notre objectif prioritaire est de faire converger, au sein d'une même dynamique antiraciste et décoloniale, l'ensemble des espaces de résistances que se donnent les habitants des quartiers populaires de Bruxelles.
Ces rencontres sont ouverte à tous, gratuit et dont on espère qu'il participera à l'élaboration d'une pensée critique décoloniale qui puisera son inspiration dans les luttes anticoloniales, antiracistes et dans l'expérience des résistances populaires.
Nous souhaitons surtout qu'elle sera au service des luttes des immigrations et des quartiers.

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir