vendr 20
20:30

Conférence - "Fin de l'Occident, naissance d'un monde" d'Hervé Kempf

vendredi 20 décembre 2013 à 20h30

Conférence - "Fin de l'Occident, naissance d'un monde" d'Hervé Kempf

Conférence d'Hervé KEMPF, autour de son livre "Fin de l'Occident, naissance d'un monde"

La conférence d'Hervé Kempf inaugurera un Cycle que lancent le Réseau Financement Alternatif, le Centre culturel La Vénerie et les Compagnons de la Transition : "Finance et Nous", un cycle pour (mieux) comprendre la complexité du système financier et économique tel qu'il s'est développé ces trente dernières années.

Auteur de plusieurs ouvrages, dont Comment les riches détruisent la planète et Pour sauver la planète, sortez du capitalisme, Hervé Kempf s'intéresse aux questions scientifiques et environnementales depuis le début de sa carrière. A partir de son dernier ouvrage « Fin de l'Occident, naissance d'un monde », il nous invite à revisiter l'évolution de l'humanité pour mieux comprendre ce qui a permis d'en arriver à la crise profonde dans laquelle nous sommes entraînés.

Il examinera le cœur du principal problème de société humaine en ce début du XXIe siècle : les contraintes écologiques interdisent que le niveau de vie occidental se généralise à l'échelle du monde. Ce niveau de vie devra donc baisser pour que chacun ait sa juste part. Comment vivre cette mutation? Doit-on changer les sociétés pour s'adapter au mieux à ce nouveau monde ou s'opposer au sens de l'histoire?

Fin de l'Occident, naissance du monde présente les tribulations de l'humanité depuis son apparition sur terre. Bien qu'il provoque une troublante lucidité, ce récit demeure porteur d'un message résolument optimiste : un nouveau monde est possible.

Six idées fortes seront abordées durant cette présentation :

  • Appauvrissement matériel : les pays riches doivent s'organiser pour réduire leur consommation matérielle et énergétique.
  • Espace écologique : la clé géopolitique du XXIe siècle sera le partage de l'espace écologique planétaire.
  • Bio-économie : l'économie se structurera en fonction de l'utilisation économe des ressources bio-écologiques.
  • La force paradoxale de l'Europe : l'Europe a l'avenir devant elle parce qu'elle est plus sobre, plus juste et moins agressive que les autres superpuissances. Sa faiblesse fait sa force.
  • Le retour des paysans : les paysans redeviendront une des couches sociales les plus indispensables et les plus porteuses d'avenir - et d'abord pour créer de l'emploi.
  • La réduction des inégalités : une diminution drastique des inégalités, tant à l'échelle mondiale qu'au sein de chaque société, est indispensable pour parvenir à l'équilibre écologique.

Source : message reçu le 10 octobre 21h