mardi 26
13:30

Journées d'information et de réflexion : La Clause de l'Européenne la plus favorisée

mardi 26 novembre 2013 à 13h30

Journées d'information et de réflexion : La Clause de l'Européenne la plus favorisée

Journées d'information et de réflexion : La Clause de l'Européenne la plus favorisée

Lundi 23 septembre 13:30-16:00 | Maison des Femmes de Schaerbeek - Rue Josaphat, 253 - 1030 Bruxelles

Lundi 21 octobre 13:30-16:00 | Maison des Femmes de Schaerbeek - Rue Josaphat, 253 - 1030 Bruxelles

Mardi 26 novembre 13:30-16:00 | Maison des Femmes de Schaerbeek - Rue Josaphat, 253 - 1030 Bruxelles

Lundi 27 janvier 2014 13:30-16:00 | Maison des Femmes de Schaerbeek - Rue Josaphat, 253 - 1030 Bruxelles

Lundi 24 février 2014 13:30-16:00 | Maison des Femmes de Schaerbeek - Rue Josaphat, 253 - 1030 Bruxelles

Invitation à l'attention des défenseur.e.s des droits des femmes

Alors que l'Europe voit fleurir toute une série de mouvements enclins à s'attaquer aux droits acquis des femmes, nous organisons, le Centre régional du Libre Examen, les Femmes Prévoyantes Socialistes et la Maison des Femmes de Schaerbeek, un cycle d'information et de réflexion sur le thème de la Clause de l'Européenne la plus favorisée et nous souhaitons vous y inviter.

La Clause de l'Européenne la plus favorisée ?
La Clause est un projet qui vise à ce que chaque citoyenne puisse bénéficer du statut le plus progressiste, le plus juste, le plus féministe en vigueur dans un pays membre (...) Le nivellement, dans l'Europe des femmes, doit se faire par le haut. Gisèle Halimi, avocate et militante féministe, lance l'idée pour la première fois en 1979, dans l'édito de la revue Choisir la cause des femmes, et fixe trois objectifs : favoriser l'émancipation des femmes en améliorant leur cadre juridique, favoriser la solidarité en mettant fin aux inégalités de droits, inscrire l'Europe entière dans une démarche de progrès en faisant évoluer les mentalités de ses citoyens.

En 2008, une étude comparative des législations des 27 pays définit le bouquet législatif le plus favorable aux femmes sur cinq domaines fondamentaux de la vie publique ou privée de celles-ci.

Qu'en est-il aujourd'hui ?
Le cycle que nous organisons cherchera à faire le point sur ce bouquet à l'échelle européenne et à sensibiliser sur les avancées et les régressions possibles du droit des femmes en Belgique. Nous avons fixé cinq journées de travail, une par thématique développée dans l'étude :

  • 23 septembre 2013 : Choisir de donner la vie : l'éducation sexuelle, la contraception, le droit à l'avortement ;
  • 21 octobre 2013 : La famille : le mariage,le divorce, le contrat d'union civile, le congé parental, l'autorité parentale ;
  • 26 novembre 2013 : Les violences : la violence conjugale, le viol, la prostitution ;
  • 27 janvier 2014 : Travail : l'indépendance économique, le taux d'emploi, l'emploi partiel, l'écart salarial ;
  • 24 février 2014 : Politique : la participation à la vie politique.

Enfin, en mars 2014, nous envisageons de clôturer le cycle par un colloque récapitulatif qui, sur base des réflexions des journées, visera à tirer des conclusions et recommandations, et alerter les politiques sur la situation du droit des femmes en Europe.

Les journées d'animation seront organisées en deux moments distincts :

  • En matinée, nous nous adresserons à un public de femmes migrantes afin de les informer sur leurs droits, et favoriser avec elles une réflexion collective et un débat sur des sujets de société qui concernent leur vie personnelle, familiale et sociale. L'animation sera assurée par les FPS sur base d'un résumé de l'étude qu'elles ont réalisée.
  • En après-midi, nous inviterons les associations de femmes et professionnels du secteur. Deux invité-e-s introduiront la table ronde en faisant l'état des lieux de la législation en Belgique et en Europe. Le débat visera à développer des outils d'analyse sur les lois, resserrer le réseau associatif bruxellois autour de la Clause, exposer les difficultés rencontrées dans la mise en place de la législation, échanger les bonnes pratiques.

Dans ce cadre, et compte tenu de votre expertise dans le domaine, nous vous invitons à participer aux tables rondes d'après-midi.

La participation à ces après-midi de réflexion est gratuite, mais l'inscription est obligatoire. Vous pouvez vous inscrire à une seule rencontre ou à toutes, en fonction de vos intérêts et de vos disponibilités.

De plus amples informations seront envoyées pour chaque après-midi. Cette invitation a pour but de dresser le cadre général de la démarche.

Pour vous inscrire, téléphonez à la Maison des Femmes au 02/240.43.51
Ou envoyez un mail à jwauters@schaerbeek.irisnet.be.