mercr 19
19:30

Projections débats - la parole de soldats americains et irakiens rentres de la guerre

mercredi 19 décembre 2012 à 19h30

Projections débats - la parole de soldats americains et irakiens rentres de la guerre

mercredi 19 décembre 2012 19:30

Pianofabriek Rue du Fortstraat, 35 - 1060 Bruxelles

Lieu:

Projection de 3 films de Catherine Montondo qui donnent la parole aux soldats americains et irakiens rentres de la guerre.

Duree totale de projection : 70 min
Pour ceux qui l'ont ve?cu, la guerre est un moment autour duquel s'agence la vie en un avant et un apre?s. La douleur, le de?sarroi et la destruction extre?mes font le ve?cu commun entre deux camps ennemis. C'est aussi le signe de leur humanite? commune. Deux ex-soldats - l'un irakien, l'autre ame?ricain - se parlent a? travers la came?ra et e?changent un message dans lequel ils reconnaissent l'un dans l'autre leur part profonde?ment humaine. Apre?s avoir partage? la mort, ils partagent la vie.

Joe K. s'est battu deux fois en Irak. Il s'est engage? a? l'arme?e sans re?fle?chir. Et il y a ve?cu des horreurs. Il fait le voyage a? Arlington West, un cimetie?re symbolique sur la plage de Santa Monica en Californie. Il rend hommage a? ses amis morts. Devant des colonnes ou? s'affichent des milliers de photos de soldats souriant sur fond de drapeau ame?ricain, tous tombe?s pour la patrie, Joe se posent une foule de questions : a? quoi tout cela a-t-il servi ? Comment est-ce qu'on aurait pu y croire ? Que ressentent leurs me?res ? Pourquoi ne suis-je pas a? leur place ? Et moi, je filme son mal comme une capacite? d'e?tre humain.

Bobby, Mike, Eric et Jeff se sont battus contre les Irakiens. De retour au pays, ils prennent conscience des actes qu'ils ont commis. Et ils en sont horrifie?s. Dans un message filme? aux Irakiens, plus que demander pardon, ils expriment leur solidarite? dans la douleur et l'horreur qu'eux-me?mes ont aide? a? cre?er. Ils partagent leur tristesse profonde face a? l'inconscience avec laquelle ils ont de?truit tant de choses. Et ils font part de la force qu'ils trouvent, maintenant « de l'autre co?te? de la guerre », dans leur part d'homme face a? l'arme?e, leur part de ve?rite? humaine face a? une machine de mensonges.

Source : http://bxl.indymedia.org/events/5894

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir