vendr 11
17:00
vendredi 11 octobre 2019 à 17h

Ouverture des nombreuses portes de l’espace DK

L'espace DK s'ouvre à vous comme un espace généreux de rencontres, de cultures, de politiques, de solidarités et d'utopies concrètes.
Un espace de travail sur les questions de notre temps : climat qui s'affole, surexploitation des hommes, des femmes, de la terre et des eaux, nourriture toxique, injustices sociales, pauvreté, racisme, Europe inhospitalière… Toutes ces violences que nous infligent les plus puissants pour maintenir leur puissance.
Un lieu comme une quincaillerie des temps présents, avec les outils à imaginer, à mettre en commun, pour réparer et transformer ce qui doit l'être.
Un espace de convergences concrètes entre les dynamiques syndicales, associatives et citoyennes. Un laboratoire du futur qui s'inscrit dans une tradition, celle des maisons du peuple. Un premier quartier général du Pays dans un pays.
Un espace d'expression, de création et de beauté à l'image de l'avenir que nous voulons inventer.

« Il y a quelque chose de joyeux dans la rue de Danemark »

17h00 - 19h00 Apéro syndical, verres et paroles d'ouverture

Présentation du projet du DK, du manifeste Pays dans un pays et des convergences sociales, climatiques et migratoires.

Avec Estelle Ceulemans (FGTB - Bruxelles), Najar Laouari (Fédération métallurgiste du Brabant, A²TP), Mathieu Verhaegen (CGSP-ALR - Bruxelles, A²TP), Paul Hermant (Actrices et acteurs des temps présents), Christine Mahy (Réseau wallon de lutte contre la pauvreté, A²TP).

20h00 - 22h00 Concert : ANK, chansons rebelles et d'amour (folk/jazz, pop/rock)

On y croisera des saumons vigoureux, des coqs hargneux, des coups de gueule et de foudre. On appréciera le soin porté aux mélodies et le sel versé aux paroles.

Avec Nicola Lancerotti (basse), Théo Lanau (batterie), Marco Giongrandi (guitare), ANKsolo (chant guitare sax)

Source : https://www.acteursdestempspresents.be/
Source : message reçu le 7 octobre 06h

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir