samed 19
18:00

Chroniques d'une ex-banquière | Conférence gesticulée

samedi 19 octobre 2019 à 18h

Chroniques d'une ex-banquière | Conférence gesticulée

Dans le cadre du Parcours des Solidarit'Ett organisé par la commune d'Etterbeek. Plus d'informations sur le site de la commune.

« La finance et les banques, c'est complexe, très complexe - une affaire d'experts. Alors circulez, et laissez ces messieurs faire leur travail. »

Nous n'aurions donc rien à dire sur ces banques, qui nous explosent à la figure, nous méprisent, mettent les gouvernements au pas - et qu'on ne parvient pourtant pas à contourner tant leurs services nous sont essentiels ? Les banques, la finance, nécessitent une pensée qui va bien au-delà du discours de l'expertise. Et c'est peut-être même par là qu'il faudrait commencer: se poser la question de la place que nous voulons bien leur laisser ; la question de qui peut légitimement maîtriser ces super-pouvoirs qui permettent aux banques de décider, par le crédit, quelles idées verront le jour ou pas. N'est-ce pas un enjeu majeur dans un monde où tout ou presque est passé à la moulinette financière, et où les catastrophes politiques, sociales et environnementales s'accumulent?

Cette conférence gesticulée propose - à travers la narration du parcours atypique de l'auteure et interprète - un point de vue sur nos leviers d'action face à la finance, aux banques et à leurs crises, ainsi que des explications sur les banques et leur fonctionnement, les marchés financiers et leur logique, les réponses réglementaires et leurs limites.

Une conférence gesticulée d'Aline Fares.

A propos : un article publié par La Relève et la Peste en Mars 2018 et un reportage de Media Coop daté d'Avril 2018. Egalement un article du magazine culturel Mouvements de Janvier 2019 et une interview video.

Facebook : Chroniques d'une ex-banquière

Sites des conférences gesticulées de Belgique

Infos pratiques

  • A la Maison de Quartier Chambéry, 24-26 Rue de Chambéry à 1040 Etterbeek.
  • Gratuit, sans réservation
  • Durée : 1h30

Source : message reçu le 2 octobre 14h

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir