samed 23
11:00

Marche contre la maxi-prison de Haren et son monde

samedi 23 mars 2019 à 11h

Marche contre la maxi-prison de Haren et son monde

Parce que le projet de la Maxi-Prison de Haren incarne les travers de cette société menés à leur paroxysme, nous concerne et nous révolte,

Parce que l'enjeu écologique, la défense du bien commun et de la démocratie, la justice fiscale et la remise en question du système carcéral sont autant de motifs qui nous rassemblent autour de cette lutte,

Parce que cela fait près de dix ans que des actions en tout genre se succèdent et qu'il reste encore de nombreuses cordes à nos arcs,

NOUS VOUS APPELONS À VENIR MARCHER EN MASSE « CONTRE LA MAXI-PRISON DE HAREN ET SON MONDE ».

À l'heure où le climat occupe quotidiennement les espaces médiatiques, politiques et publics, l'on sacrifie 19 hectares d'espace naturel et de terres arables, le dernier poumon vert du nord-est de la région. Sur ce lieu pourraient naître des projets tout autre, liant le travail de la terre, selon les principes d'une agriculture paysanne et de proximité, avec des initiatives artistiques, culturelles et sociales. Au lieu d'une Maxi-prison en béton, le Keelbeek pourrait être un lieu de formation, de rencontre et de nature.

Levons-nous et marchons pour défendre notre environnement.

Les voix des riverain.e.s, des magistrat.e.s, des associations, des familles, s'élèvent et s'accordent pour souligner bon nombre d'incohérences dans ce projet de Maxi-prison. L'éloignement géographique et symbolique de l'établissement depuis le centre-ville, le nombre hallucinant de détenu.e.s prévu dans ces murs, la robotisation et la déshumanisation présentes dans ces prisons de type « moderne » alarment.

Levons-nous et marchons pour faire entendre nos voix.

Le consortium d'entreprises chargé de la construction et de la maintenance de la prison est composé de multinationales mondialement connues pour leurs pratiques douteuses, notamment pour leurs plans d'évasion fiscale bien rodés. Laissant les états endettés et piégés par un accord qui les lie pour des décennies, ces Partenariats Publics-Privés sont pointés du doigt par une multitude d'expert.e.s et sont désormais mis de côté dans les pays voisins. L'opacité des accords passés entre les différents partis pour favoriser ce projet n'est pas acceptable

Levons-nous et marchons pour exiger une transparence et une justice fiscale.

Plus on construit de prisons, plus on les remplit. Bâtir de nouveaux établissements pénitentiaires ne résout pas le problème de la surpopulation carcérale. L'histoire le démontre. Cessons d'en construire davantage, de criminaliser davantage, d'exclure davantage. Cessons de nous baser sur un Code Pénal vieux de deux cents ans. Cessons de faire perdurer un système qui détruit. Notre politique carcérale doit changer, notre rapport à la peine doit être questionné. Isoler ne résout rien.

Levons-nous et marchons pour une société juste, qui s'efforce de (r)établir le lien lorsqu'il est brisé.

Rendez-vous ce samedi 23 mars à 11h à la Gare de Schaerbeek, marchons "Contre la Maxi-prison de Haren et son monde" dont nous ne voulons pas.

La marche se terminera à 14h à Haren et sera suivie d'ateliers, de concerts et de festivités, dans le cadre du Festival Anticarcéral organisé par la Zad du Keelbeek (du 22 au 24 mars).

Source : https://brussels.indymedia.org/spip.php?artic…

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir