vendr 09
20:15

[conférence-débat] La république des enfants de Malakhovka

vendredi 9 novembre 2018 à 20h15

[conférence-débat] La république des enfants de Malakhovka

Avec Daniela Mantovan

Malakhovka est un village de la banlieue moscovite, dans les années '20, une expérience pédagogique révolutionnaire y prend place en yiddish. Baruch Schvartsman avait dirigé une école yiddish non religieuse près de Kiev avant la première guerre mondiale. Il rejoint le parti bolchévik après la révolution d'octobre. Malakhovka héberge une colonie d'orphelins rescapés des pogromes qui ont ensanglanté l'Ukraine pendant la guerre civile. En novembre 1919, la nouvelle colonie démarre dans quatre baraques en bois. Moscou était encore sous la menace par les armées blanches. Schvartsman impulse une pédagogie nouvelle, émancipatrice. Les enfants sont associés aux décisions, ils cultivent la terre, ils prennent en charge les nouveaux arrivants. De nombreux artistes et écrivains juifs viennent créer avec eux. On retrouvera à Malakhovka : Marc et Bella Chagall, Der Nister, le musicologue Moyshe Beregovsky, le poète Dovid Hofshteyn. L'école est un lieu foisonnant d'initiatives pendant les années '20. Ensuite, la réaction stalinienne impose un retour à l'ordre. Dès le début des années '30, la pédagogie émancipatrice est progressivement abandonnée. Schvartsman disparaît pendant les purges de 1937-1938. L'école est fermée peu avant la deuxième guerre mondiale comme la plupart des autres institutions yiddish en Union soviétique.

Daniela Mantovan est une universitaire italienne, spécialiste de la culture yiddish. Elle a traduit en italien des récits de Der Nister sur qui elle a écrit sa thèse. Elle enseigne actuellement la langue et la littérature yiddish à l'Université de Heidelberg. Elle s'occupe également d'un projet ambitieux de digitalisation de la revue Sovietish Heymland, l'unique revue littéraire et culturelle yiddish autorisée en Union soviétique entre 1961 et 1991.

Source : https://upjb.be/conference-debat-la-republiqu…

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir