vendr 09
03:33

"Loi anti-squat: repolitiser le débat?" apéro / film / débat

vendredi 9 novembre 2018 (heure non définie)

"Loi anti-squat: repolitiser le débat?" apéro / film / débat

LE DÉBAT : Précarité, accès au logement, spéculation immobilière, politique de la ville... les squats nous renvoient à de grands enjeux de société, comment en sommes-nous venus à les criminaliser ? Comment re-politiser le débat ?

Débattons-en autour d'une soirée festive apéro/potage-film-débat sous forme d'un grand jeu de rôle ! *Gratuit*

Jeu de rôle: "Dans le quartier Anneessens, un promoteur immobilier s'apprête à construire un complexe commercial avec piscine, boutiques, cafés et salle de spectacle. La plupart des habitants ont quitté le bloc concerné, mais quelques uns ont décidé d'occuper les lieux. Face au risque d'arrestation imminent et à la mobilisation citoyenne, le comité de quartier convoque une réunion pour inviter le promoteur à présenter son projet et les squatteurs à exposer leurs inquiétudes, en présence d'autres habitants et des autorités communales. Venez participer à ce meeting sous forme de grand jeu de rôle et prendre la place du promoteur, des habitants, des squatteurs et des autorités communales pour un débat haut en couleur..."

LE FILM: Héron City (2002) / 31' / Frédéric Guillaume
En partenariat avec / I.s.m. 'Centre Vidéo de Bruxelles'

FR - A Bruxelles, dans le quartier commercial de la Toison d'Or (Ixelles) Héron City projette d'installer un méga complexe (100% commercial) de 38.000 m2 établi. L'îlot d'habitation a été complètement vidé de ses habitants et des petits commerces qui s'y trouvaient. Le Juge de Paix a été saisi pour ordonner les expulsions en plein milieu de l'hiver. Mais une série d'habitants ont refusé de se plier à la politique du rouleau compresseur de la multinationale et ont décidé d'occuper les lieux.

NL - Aan de guldenvlieslaan in Elsene wil Héron City een gigantisch winkelcentrum neerpoten. Dit ten koste van een aantal gebouwen. De bewoners, als ook de kleine zelfstandigen worden gedwongen om deze gebouwen te verlaten, maar laten zich niet zomaar wegjagen. Er volgt een hevig verzet met een abrupt einde dat wenkbrauwen doet fronsen en vragen oproept.

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir